• Admin

Lumière sur les Sapeurs Pompiers Marocains

Pour cette année, nous avons décidé de mettre à l’honneur des métiers et des acteurs de la sécurité territoriale et la sécurité civile au Maroc.

Cette semaine nous mettons à l’honneur les Sapeurs Pompiers marocains, leurs parcours, formations, et leurs divers missions .


Acteurs principaux de la sûreté et de la protection civile, les sapeurs pompiers sont des urgentistes au sang froid. Soldats à la rescousse de rescapés d’incendies imprévus.

Le pompier peut être militaire ou civil. Il doit posséder le brevet, un diplôme de la formation professionnelle, le certificat d’études universitaires (DEUG), ou bien une licence.

Certes pour chaque diplôme il y a un grade précis; caporal, sous-officier et officier. La condition physique et santé psychique sont aussi des critères de recrutement. Les futurs pompiers doivent effectuer un stage militaire initiale qui dure deux mois puis rejoignent l’École nationale de la protection civile à Casablanca.


Les pompiers professionnels civils et militaires sont recrutés sur concours externe en fonction des postes vacants.


“ La Protection Civile est avant tout une affaire de prise de conscience car chaque citoyen doit savoir lorsqu’il est contraint de se défendre que ce soit sur le plan militaire ou faire face, à Dieu ne plaise, à une catastrophe naturelle, qu’il est mobilisé pour venir en aide à son frère afin de concrétiser la solidarité et l’entraide qui sont considérées comme des caractéristiques de l’islam et de l’éthique musulmane ” Feu Sa Majesté le Roi Hassan II, 06 juin 1979


La Direction Générale de Protection civile compte un effectif de 8024 fonctionnaires au niveau central et au niveau des services extérieurs. Les professionnels opérationnels au niveau des services extérieurs sont disponibles 24 heures sur 24 et 365 jours par an et sont répartis sur l’ensemble des unités de Protection Civile du territoire national.


L’école de la Protection Civile est instituée par décret n° 2.83.288 du 31 janvier 1985, elle est réorganisée sous la dénomination « École Nationale de la Protection Civile » par décret n° 2-18-172 du 25 juillet 2018 (article 1er).


Basée à Casablanca, l’École Nationale de la Protection Civile est un espace propice au développement et au renforcement des connaissances. Sa mission principale consiste à assurer la formation initiale et la formation continue auxquelles s’ajoute la formation spécialisée au profit du personnel de la Protection Civile en matière de prévention, de sauvetage, de secours, de gestion des risques et aléas, de lutte contre les accidents et catastrophes, et en disciplines scientifiques, techniques et administratives connexes. Elle a également pour mission d’effectuer des recherches et des études et d’organiser des conférences, séminaires et ateliers dans les domaines relevant du champ de compétence de la Protection Civile.


D’autres attributions incombent à l’École Nationale de la Protection Civile notamment la formation, sur demande, en matière de secourisme et des techniques de lutte contre les débuts d’incendies, au profit des personnels d’établissements publics ou privés.


L’École Nationale de la Protection Civile a conclu plusieurs accords de coopération et de partenariat avec des établissements de formation et d’autres organismes publics et privés, nationaux et étrangers, œuvrant dans la recherche et la formation en matière de Protection civile.

La formation des personnels de la Protection Civile en matière de prévention, de sauvetage, de secours, de gestion des risques et aléas, de lutte contre les accidents et catastrophes, et en disciplines scientifiques, techniques et administratives, comprend des enseignements théoriques et pratiques ainsi qu’une instruction militaire.


Faites nous part de vos commentaires.


#aresuniform #securitecivile #maroc #morroco

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout