• Admin

Bivouac : comment allumer un feu de camp en toute sécurité ?

Dernière mise à jour : 10 août

On pourrait presque sentir la bonne odeur des marshmallows qui grillent et entendre le crépitement d'une nuit au coin du feu en famille ou entre amis. Pourtant, ce rêve éveillé peut vite tourner au cauchemar si on ne respecte pas quelques règles de base.


Réglementation : comment allumer un feu de camp en toute légalité ?


Avant d'allumer votre feu de camp, il est nécessaire de vérifier la réglementation en vigueur. En effet, si vous vous trouvez dans un Parc National Régional, il se peut que les feux soient totalement interdits. Si vous êtes dans un camping et que les feux sont autorisés, utilisez uniquement les emplacements prévus à cet effet. De même, certains endroits qui autorisent les feux de camp peuvent être soumis à une interdiction temporaire par arrêté préfectoral à cause d'un épisode de sécheresse. Renseignez-vous avant et, si jamais vous n'avez pas réussi à obtenir l'information, abstenez-vous !

Trouver l'emplacement idéal pour son feu de camp

Évitez d'établir votre feu en dessous de branches d'arbres basses ou dans un endroit venteux. Il faut également mieux éviter les zones d'herbes trop sèches ou les endroits recouverts de feuilles mortes, de brindilles , de feuilles ou d'épines de conifères. L'espace doit être bien dégagé.


Après avoir trouvé l'endroit qui vous semble idéal, nettoyez la zone de toute végétation susceptible de s'enflammer dans un rayon de 5 mètres autour du lieu prévu pour votre feu de camp. Une fois la zone dégagée, vous devrez idéalement creuser un trou dans le sol pour éviter que les cendres ne s'envolent trop loin. Pour cela, vous pouvez utiliser une pelle pliable. Ensuite, entourez votre foyer avec les plus grosses pierres que vous trouverez. Si vous avez de l'eau à proximité, vous pouvez remplir un seau ou des bouteilles et arroser l'extérieur de votre foyer le long des pierres pour ajouter une sécurité supplémentaire et éviter ainsi que le feu ne se répande plus loin. Les flammes de votre feu ne doivent pas être plus hautes que le rebord de votre foyer.

Le lendemain, avant de quitter votre emplacement de bivouac ou de camping sauvage, assurez-vous que votre feu soit complètement éteint et que les cendres soient bien froides pour éviter toute reprise du feu.

Maintenant que vous connaissez les règles de bases à respecter pour allumer un feu de camp, passons à la pratique !

Choisir le combustible idéal pour un feu de camp

Privilégiez, quand c'est possible, le bois mort. Tout d'abord, c'est plus facile à ramasser et puis c'est aussi plus respectueux de l'environnement car vous laisserez moins de traces après votre passage. Le bois mort a aussi l'avantage de brûler plus facilement et de faire moins de fumée que le bois vert. Bien évidemment, il est préférable que votre bois soit bien sec. Pour l'allumage, glissez du papier roulé en boule au centre du foyer puis formez un petit tipi avec du petit bois comme les bâtonnets allume feu. Résistez à la tentation de mettre trop rapidement vos gros morceaux de bois car un feu a besoin d'oxygène pour brûler.

Si vous n'avez pas réussi à trouver l'emplacement idéal ou qu'il est difficile de trouver suffisamment de bois dans l'endroit où vous vous trouvez, vous pouvez aussi opter pour un simple réchaud à bois. Ce système est plus rapide à préparer et moins gourmand en combustible qu'un véritable feu de camp.


Les allumes-feux et briquets tempête rechargeables

Une fois que vous aurez préparé votre foyer, monté un tipi avec votre bois d'allumage et stocké non loin du bois de chauffage pour l'alimenter, il ne vous reste plus qu'à allumer le feu !

Et voilà ! Vous avez désormais toutes les clés en main pour réussir votre feu de camp en toute sécurité. Il ne vous reste plus qu'à apprécier ce rituel de partage qui réchauffe les corps et les esprits après, on l'espère, une longue et belle journée d'aventures en plein air !

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout